lundi 14 janvier 2013

Mustapha Lebdjaoui - Aache mene chafek yalbahdja / Ouinek ya ghania

Très beau titre de chaabi algérois par un artiste d'origine kabyle. Si vous avez plus de renseignements biographiques, merci de nous en faire part!
45 tours Bordj el Fen


11 commentaires:

  1. Cet artiste est originaire de Bougie ville, il est originaire des (Imezzayen). Il a vécu durant les deux décennies, à savoir (70 & 80) au quartier, dit, Laçifa. Toutes ces années durant Mustapha Lebdjaoui [Abdjaoui] pour nous les Bougiotes, dit aussi Mustapha Bariot, mais Dehouche de son vrai nom de famille, faisait partie intégrante des artistes musiciens qui égayaient la ville de Bougie - petite jadis - durant les fêtes.

    Il se produisait notamment avec Said Cheklat au Banjo, Kadi Lehwa à la percussion (Derbuka), Mulud (Bangos), Hamid Baba Khokho (tar), un violoniste très connu (Lhachemi), Mokhtar Guendouz (at irhem Rebbi) au Banjo, Nafaâ (un virtuose du mandole), Boualam Amezza, par la suite, …

    On évolué en même moment et en tant qu’artistes chanteurs : Badadi, Cheikh Nordine Chelli, Rachid Rougi, Abedelkader Abehri n Cetwa (Bouhi), Ouzbiha, … ainsi que celui qui a le plus percé parmi eux : Kaci Abdjaoui (1) , dit aussi Kaci Bariot, le compositeur musical et interprète de la fameuse chanson « Lmeḥna-w, Lmeḥna-w ». Les paroles de cette chanson sont, si je ne me trompe pas, de Hamid Medjahed.

    Là où il y avait Kaci, il ne peut pas ne pas y avoir Mustapha. Ils faisaient orchestre ensemble.
    D’ailleurs et Mustapha (2) et Kaci (3) ont tout les deux chanté et enregistré la grande chanson : « Walaγ taqcict deg cercur ».

    Kaci, celui qui a, avec « Lmeḥna-w », « Jaqueline », « Mmis n lbaz », « Iγriben » … et autre « Ufigh taqcict deg cercur », bercé ma tendre jeunesse, chante toujours, quand à Mustapha, il me semble qu’il ne chante plus ou prou.

    En écoutant « Ouinek ya ghania », son mixage plus exactement, ca me fait rappeler le mixage des chansons composées à Guerouabi, El Ammari, … Les mêmes instruments, le même jeu, mêmes techniques, … ce qui me fait dire, que Mustapha, comme d’ailleurs Kaci ont fait le tour à la RTA et Radio chaine II.
    Il se pourrait que Mustapha, contrairement à Kaci qui c’est donné comme nom d’artiste dès le début « Kaci Abdjaoui » et n’a chanté qu’en kabyle, pour avoir plus de succès, Mustapha comme le faisait la majorité des chanteurs d’origine kabyle qui prétendaient à une carrière artistique commençaient À chanter d’abord en arabe. C’est pour ca, que lui aussi a interprété des titres qu’on lui a écris en arabe algérien et se faisant il s’est attribué son nom d’artiste « Mustapha Lebdjaoui ».

    À part ca, Mustapha ne parle, ne chante, ni ne rêve qu’en kabyle.

    Remarquez, le jeu magnifique du mandole de Mustapha. Ce jeu fait école à Bougie. La référence c’est Dahmane el Harachi, qui lui aussi a fait l’école de Bougie.

    Je suis moi-même de Bougie et je me suis aussi produit, dans le temps [83 – 88] avec eux. Je jouais de la guitare, instrument, qui a timidement tenu tête au banjo, mandole, des années durant pour finir par s’intégrer progressivement et se faire une bonne place, malgré le monstre sacré de Lbadji.

    Un clin d’œil à tous ces artistes vivants et que Dieu ait l’âme de ceux qui ne sont plus des nôtres.
    « Azul d ameqran γef wid mazal dren, ad yer Rabbi awal-iw d afsas γef wid yemmuten »

    J’y reviendrais un jour peut-être sur ce sujet.

    Bonne lecture

    Amezzay

    Merci pour l’association Phocéephone qui a mis ce vinyle en Ligne. A quand l’autre face


    Notes:

    (1.) http://www.djazairess.com/fr/elwatan/161193
    (2.)http://wawzik.tv/video_x6fPQW9gQUY__Mustapha-Lebdjaoui-et-Djamila---Oualagh-Thakchiche-Guecharchour.html
    (3.) http://www.youtube.com/watch?v=uuM-uWcFQ1E

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour toutes ces informations sur Mustapha Lebdjaoui et sur les artistes de Bougie, je mets la face B en écoute en début de semaine prochaine.

      Supprimer
  2. you welcome my friend! C'est moi qui vous remercie pour ce partage. Merci d'avance pour la mise en ligne de la face B.
    Toujours avec grand plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. En voulant écouter la face B, Ça ne marche pas.
    Merci pour y remedier.

    RépondreSupprimer
  4. merci mon ami de m'avoir fait voyagé dans un passé inoubliable; mes vives remerciements

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé mon ami le bougiote Mustapha lebdjaoui de son vrai nom Selatna Mustapha Dehouche Belkacem c'est kaci Abdjaoui et Mustapha de 1970à1985 il été à paris entre 1975 et 1979 il été banjo avec Dahmane el harrachi et Abdellah tarchoune un des plus doué de la derbouka.....

      Supprimer
    2. Al-Mahnaw est un texte de Méziane Rachid.

      Supprimer
  5. La discographie borj el fen. de Selatna Mustapha dit lebdjaoui
    En 1977 aach mène chafak ouinek yagha ghanya ( arab) (kabyle idhrimane walagh thaqchich'th agcharchour (athouzyinte athine hamlaghduo avec Djamila)


    1978 triomphe musique .Amassa adyali ouaggour.. Ayne i âdane y'âda.. machi dhouliw ikèmyadjane.. (svah el khir dhervah duo avec maya).. ah assallah nevgayath.. bezaf atsrough a azahriw .

    RépondreSupprimer
  6. aach mene chafak yal bahdja parole YOUSFI Abdelkader musique SELATNA Mustapha dit lebdjaoui.
    winek ya ghanya P et M Selatna Mustapha

    Amassa adyali waggur .. Ayn iâdane i âdda.. Ah assallah nevgayeth..Machi dhuliw ikèm yadjane.. Svah el khir dhervah.. Paroles YOUSFI Abdelkader Musique SELATNA Mustapha
    Bezaf tsrugh ghafazahriw P et M Selatna Mustapha...

    RépondreSupprimer
  7. DEHOUCHE BELKACEM = KACI ABDJAOUI=BARIOT

    SELATNA MUSTAPHA = MUSTAPHA LEBDJAOUI

    Mustapha vivait en France à paris il a travaillé avec Dahmane el Harrach Ammar el Achab Akli Yahyaten Youcef Abdjaoui Abdelhamid Maouchi s'appeleait aussi Hamid Abedjaoui Rachid Mesbahi Ect.. les années1970 jusqu'au milieu des années 80 il est rentré en Algérie ou il mène une vie paisible dans sa ville natale tachaâth.

    RépondreSupprimer
  8. désolé pour tachamâth Béjaia vgayet

    RépondreSupprimer